Foot D1

Foot- D1- 5e J. : Violette et Racing Club Haïtien se neutralisent !

Par Douby Jean

Le stade Sylvio Cator a été ce dimanche, le véritable centre d’attraction de cette 5e journée du championnat national de première division avec le retour tant attendu du grand de Port-Au-Prince communément appelé derby national entre le Violette AC et le Racing Club Haïtien qui s’est achevé sur un score nul (1-1).

Dans tous les pays du monde un derby est le type d’affiche qui fait non seulement couler beaucoup d’encres et draine également la grande foule. Aujourd’hui plusieurs amoureux du ballon rond et du football haïtien ont pris d’assaut le stade Sylvio Cator pour la tenue de ce grand classique qui reste un rendez-vous incontournable.

Tout a débuté dans une ambiance à nul autre pareil, on pouvait tout simplement ressentir la connexion entre le public et les acteurs. De très tôt, soit à la 4e minute alors que Jean Wisner Derival se rapprochait à pas géant de la cible violettiste, il fut fauché au passage par Rold Guibert Pierre Louis qui récolta sur le champ, la première carte jaune de la partie. Et Jean Dany Maurice de l’intérieur du pied gauche, a mis un coup franc très bien ajusté qui offre l’avantage au Racing (1-0, 4e). Dans le camp adverse, les tigres commençaient sérieusement à sortir leurs griffes à l’image du coup franc bien balancé par Steven Saba qui trouva la tête de Jeff Narcisse et ça passe légèrement à côté. Quelques minutes plus tard, le Violette y était mais la balle fut interceptée sur la ligne de but par Jean Robert Jean.

À force de ressayer après chaque échec, même la vie conspire en notre faveur. Sans baisser les bras, le Violette maintenait plus la pression. Et à la 20e minute, le bébé est enfin arrivé. Roberto Louima sur une sublime passe de Steven Saba tira dans les buts malgré le grand effort déployé par Jean Robert Jean pour dégager la balle, il la propulsa au fond de ses propres filets (1-1) et le stade était en ébullition. Un but finalement accordé au défenseur du Racing contre son camp même si pour plus d’un c’est Louima qui a marqué son nom. À la mi-temps, le score persistait.

De retour des vestiaires, les acteurs des deux équipes étaient à fleur de peau, l’engagement physique était au rendez-vous tandis que de nouvelles occasions ont été créés. Et si le violette n’a pas pu trouver d’autre but dans la partie, c’est la faute à Peterson Jr Joseph, extrêmement maladroit, et aussi Roberto Badio Louima. Au coup de sifflet, la boucle a été bouclée sur nul (1-1).

En passant à côté de ce match qui était à sa portée, Violette reste accrocher au 4e échelon avec 6 points pourtant le vieux Lion comptabilise 5 unités et garde provisoirement la 7e place du tableau.